Chine: Action complémentaire: Des personnes « disparues » et détenues arbitrairement dans le Xinjiang

48 personnes appartenant à des groupes ethniques à majorité musulmane auraient été internées dans des camps ou condamnées sans procès équitable et envoyées en prison dans la région autonome ouïghoure du Xinjiang. Elles ont été intégrées à la campagne Libérez les détenus du Xinjiang, ce qui porte le total de personnes concernées à 120. Ces cas sont représentatifs des nombreux hommes et femmes – peut-être un million, voire plus – qui auraient été placés en détention dans la région depuis 2017.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF