Chine: Un moine tibétain emprisonné pour des messages en ligne: Rinchen Tsultrim

Le moine tibétain Rinchen Tsultrim a été condamné à quatre ans et six mois d’emprisonnement en mars 2020 sans avoir bénéficié d’un procès équitable. Les membres de sa famille n’ont appris sa condamnation qu’un an après, lorsque les autorités les ont informés qu’il était incarcéré dans une prison (dont elles n’ont pas précisé le nom) à Chengdu, dans la province du Sichuan. Aucun renseignement sur son état de santé, ni même sur les charges retenues contre lui, n’a été communiqué à ce jour.

Choose a language to view report

Download PDF