CAMPAGNES

Chine: Des ouïghours mis en examen en raison de transferts de fonds

Index Number: ASA 17/2391/2020

Mahira Yakub, une femme ouïghoure qui travaillait pour une compagnie d’assurance, a été mise en examen en janvier 2020 pour des accusations de « soutien matériel à des activités terroristes » liées à des transferts de fonds à ses parents en Australie. D’après sa sœur, ces fonds avaient été transférés en juin et juillet 2013 afin d’aider ses parents à acheter une maison. La tante et l’oncle de Mahira Yakub ont également été mis en examen pour les mêmes accusations et sont actuellement en liberté sous caution.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
  • Spanish
Télécharger le PDF