Myanmar: Des journalistes de Reuters ont ete liberes

Deux journalistes de Reuters, Wa Lone et Kyaw Soe Oo, ont bénéficié d’une grâce présidentielle et ont été libérés de prison après avoir purgé plus de 500 jours sur leurs peines de sept ans d’emprisonnement au Myanmar. Il s’agit d’une victoire considérable pour la liberté de la presse au Myanmar et ailleurs, et Amnesty International est fière d’y avoir contribué.

Choose a language to view report

Download PDF