• Recherches

Afghanistan: Les forces de sécurité font une nouvelle fois preuve d’un mépris cruel pour la vie humaine

, N° d'index: ASA 11/6557/2017

En ouvrant le feu sur une tente pleine de manifestants, les forces de sécurité afghanes ont fait preuve d’un mépris cruel pour la vie humaine. Les manifestants sur qui les forces de sécurité ont ouvert le feu le 19 juin 2017 au soir protestaient pacifiquement contre la détérioration de la situation en matière de sécurité dans le pays, et contre les très nombreuses morts parmi les civils depuis l’attaque qui a fait 150 morts et des centaines de blessés le 31 mai à Kaboul, la capitale, et qui était l’attaque contre des civils la plus meurtrière depuis 15 ans.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?