• Campagnes

Venezuela: Risque d’être à cours d’antirétroviraux en 2018

, N° d'index: AMR 53/7580/2017

Le gouvernement vénézuélien n’a semble-t-il pas encore signé une commande urgente concernant l’achat de médicaments antirétroviraux vitaux au Venezuela, mettant ainsi en danger la vie d’au moins 77 000 personnes vivant avec le VIH dans ce pays. Selon la société civile locale, le stock de médicaments antirétroviraux, déjà fortement amenuisé, sera complètement épuisé en mars 2018.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?