Venezuela : Action complémentaire : Craintes pour la vie et l’intégrité d’une détenue : Emirlendris Benítez

Emirlendris Benítez, mère de famille et commerçante âgée de 42 ans, a été arrêtée arbitrairement en août 2018 et soumise à la torture au Venezuela. Elle purge une peine injuste de 30 ans d’emprisonnement dans des conditions inhumaines, et les soins médicaux urgents nécessités par son état lui ont été refusés à plusieurs reprises par l’administration pénitentiaire pour des questions de procédure. Les graves séquelles laissées par les actes de torture qu’elle a subis, notamment pendant une période de détention au secret, mettent désormais en danger son intégrité et sa vie.

Choose a language to view report

Download PDF