États-Unis: Il faut libérer une demandeuse d’asile transgenre placée en détention: Kelly Gonzalez Aguilar

Kelly Gonzalez Aguilar, une femme transgenre de 23 ans, a fui le Honduras lorsqu’elle avait 12 ans, après avoir été victime de violences en raison de son identité transgenre. Après son arrivée aux États-Unis, les services américains de l’immigration l’ont arrêtée en août 2017. Elle se trouve derrière les barreaux depuis lors, dans l’attente d’une décision sur sa demande d’asile. Elle craint la possibilité d’une infection au COVID-19, compte tenu de l’insuffisance des mesures prises par les autorités afin de protéger les détenu·e·s et les personnels contre le virus. Nous demandons aux autorités d’accorder une libération conditionnelle à Kelly Gonzalez Aguilar immédiatement.

Choose a language to view report

Download PDF