Rechercher

États-Unis. Une situation peu brillante en matière de droits humains. Trente-cinq ans après l’autorisation de la reprise des exécutions, des représentants des autorités se refusent à mettre un terme à la peine de mort aux États-Unis

Index Number: AMR 51/059/2011

Trente-cinq ans après que la Cour suprême fédérale a donné le feu vert à la reprise des exécutions aux États-Unis, alors qu’aucun condamné n’avait été exécuté pendant près de dix ans, certains représentants des autorités se refusent manifestement à détourner leur pays de la peine de mort, comme ils devraient le faire au regard des normes internationales. Les exécutions judiciaires que continuent de pratiquer les États-Unis dans un monde de plus en plus abolitionniste portent un coup rude, voire fatal, aux affirmations selon lesquelles ce pays serait une figure de proue dans le domaine des droits humains.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
Télécharger le PDF