Nicaragua; Craintes pour la sécurité: Vilma Nuñez de Escorcia

Des ministres nicaraguayens ont accusé la défenseuse des droits humains Vilma Núñez de Escorcia d’avoir entravé le travail de la police, et des journaux et des stations de radio proches du gouvernement ont déclaré que sa mort pourrait être la réponse à apporter aux troubles que connaît le nord-est du Nicaragua. Amnesty International est vivement préoccupée par la sécurité de cette femme, de ses collègues et de leurs proches.

Choose a language to view report

Download PDF