• Campagnes

Honduras: Action complémentaire: Des militants indigènes sont toujours portés disparus

, N° d'index: AMR 37/4222/2021

Le 18 juillet 2020, un groupe d'individus portant un gilet de police est venu chercher à leur domicile plusieurs militants de la communauté garifuna : Alberth Centeno Tomas, Suami Mejía García, Gerardo Rochez Cálix et Milton Martínez Álvarez. Ces militants font partie de l'Organisation fraternelle noire du Honduras (OFRANEH) et sont toujours portés disparus. Amnesty International demande aux autorités d’établir le lieu où ils se trouvent, de veiller à ce qu’une enquête indépendante, impartiale et efficace soit menée sur leur disparition, et de déférer à la justice les responsables présumés de leur disparition.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?