Le Honduras s’apprête à interdire la contraception d’urgence

Le Honduras est en passe de devenir le seul pays au monde à ériger en infraction l’utilisation et la distribution de la pilule contraceptive d’urgence. La Cour suprême a, en effet, statué que cela n’était pas anticonstitutionnel. Les femmes et les filles qui ont été victimes de viol ou dont le contraceptif n’a pas fonctionné n’auront plus accès à une contraception d’urgence. Les droits fondamentaux des femmes et des filles honduriennes sont menacés.

Choose a language to view report

Download PDF