Haiti: « Où allons-nous vivre? »: Flux migratoires et apatridie en Haiti et en République Dominicaine

En décembre 2013, la République Dominicaine a lancé un plan national de régularisation des étrangers en situation migratoire irrégulière dans le pays, d’une durée de 18 mois. Ce même mois, le gouvernement a annoncé la suspension de toutes les expulsions, mais a promis qu’elles reprendraient, dans toute leur ampleur, immédiatement après l’expiration du plan de
régularisation, le 18 juin 2015.

Choose a language to view report

Download PDF