• Recherches

Colombi:. Les récents déplacements collectifs et les violences révèlent le manque de garanties de non-répétition pour les communautés indigènes et afro-colombiennes du Chocó

, N° d'index: AMR 23/6946/2017

L’accord de paix entre le gouvernement colombien et les Forces armées révolutionnaires (FARC) signé en novembre 2016 a marqué un tournant dans l’histoire du pays et de la région. Amnesty International a répété à plusieurs reprises qu’une mise en œuvre efficace de cet accord sur les territoires historiquement touchés par les violences pourrait garantir que les crimes qui ont été commis ne se répètent pas et que les générations futures ne soient pas victimes des mêmes souffrances.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?