Colombie. Action complémentaire: Des défenseur·e·s des droits humains menacés doivent être protégés

Le 10 avril 2023, vers 17 h 30, un engin explosif a été trouvé à cinq mètres de la porte d’entrée des locaux du Comité régional de défense des droits humains (CREDHOS), implanté dans la région de Santander. D’après la police nationale, l’engin explosif aurait été installé par l’Armée de libération nationale (ELN). Le 11 avril, des civils armés ont tiré sur des membres du CREDHOS qui participaient à une procédure administrative de police dans la zone connue sous le nom de « Finca el Hebron », à Barrancabermeja. Nous demandons instamment au président colombien d’assurer la protection du CREDHOS.

Choose a language to view report

Download PDF