Colombie: Pourquoi veulent-ils nous tuer?: Il manque un espace sûr pour défendre les droits humains en Colombie (extraits)

La signature de l’Accord de paix entre le gouvernement colombien et la guérilla des Forces armées révolutionnaires de Colombie – Armée du peuple (FARC-EP) le 24 novembre 2016 n’a pas eu les retombées espérées pour les droits humains, car l’État colombien n’a pas appliqué cet accord. Au contraire, les échecs de la mise en oeuvre de l’Accord mettent en danger les personnes défendant les droits humains, particulièrement celles qui défendent les territoires les plus riches en ressources naturelles du pays. L’augmentation considérable du nombre de défenseur·e·s des droits humains assassinés depuis 2017 en est la preuve.

Choose a language to view report

Download PDF