• Recherches

Bresil: Les cas de violences dans le contexte electoral doivent faire l'objet d'enquetes afin de determiner s'il s'agit de crimes motives par la haine

, N° d'index: AMR 19/9276/2018

Amnesty International est préoccupée par l'augmentation du nombre d’actes violents signalés dans diverses villes brésiliennes au cours de la période électorale. Les cas couverts par la presse et relayés sur les réseaux sociaux ou les sites Internet créés pour réunir des informations sur les violences dans le cadre des élections indiquent que nombre de ces agressions pourraient être des crimes de haine motivés par la discrimination fondée sur l'origine ethnique, le genre, l'orientation sexuelle ou l'identité de genre, ou les opinions politiques.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?