CAMPAGNES

Brésil: Craintes pour la sécurité – Eduardo Bernardes da Silva

Index Number: AMR 19/011/2000

Un groupe néofasciste, qui avait menacé à plusieurs reprises de tuer Eduardo Bernardes da Silva, employé d’Amnesty International, a retrouvé la trace de cet homme dans le lieu où il avait été installé par mesure de sécurité. Amnesty International est préoccupée par le fait que ce groupe semble disposer d’informateurs au sein de la police ; l’Organisation pense qu’Eduardo Bernardes da Silva ainsi que des membres de la section brésilienne d’Amnesty International sont en danger.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
  • Spanish
Télécharger le PDF