Rechercher

Bolivie: La vie de deux défenseurs est en danger

Index Number: AMR 18/3276/2020

Les défenseurs des droits humains Waldo et Franco Albarracin ont signalé que depuis le 19 octobre 2020, le lendemain de l’élection présidentielle, ils ont reçu plusieurs menaces de mort de la part de personnes non identifiées sur leurs téléphones portables et les réseaux sociaux. Dans deux vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, Waldo Albarracin est accusé d’avoir participé à un coup d’État contre le gouvernement d’Evo Morales. La première le fait figurer sur « une liste noire de traîtres à la Bolivie » et la deuxième l’accuse d’avoir planifié l’incendie de sa propre maison.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
  • Spanish
Télécharger le PDF