Bolivie: Des personnes réfugiées originaires du venezuela persécutées et expulsées

Le 17 mars, des policiers et des agents des services de l’immigration ont arrêté arbitrairement 14 personnes réfugiées (trois femmes et 11 hommes), originaires du Venezuela, dans un centre d’hébergement situé à La Paz, en Bolivie. Ces personnes avaient participé, le 15 mars, à une manifestation pacifique organisée devant l’ambassade de Cuba pour dénoncer les violations des droits humains commises au Venezuela. Les agents les ont emmenées dans un bureau des services de l’immigration, les ont interrogées et les ont accusées d’« actes de conspiration » et d’« activités politiques en contrepartie de sommes d’argent », bafouant leur droit à une procédure régulière.

Choose a language to view report

Download PDF