Soudan du Sud: Action complémentaire: Deux personnes libérées, 33 encore détenues

Leonzio Angole Onek a été libéré sans inculpation le 25 avril et Joseph Bangasi Bakosoro, le 27 avril. Amnesty International a obtenu la confirmation que 33 autres hommes étaient toujours détenus arbitrairement au siège du Service national de la sûreté et du renseignement, dans le quartier de Djebel, à Djouba, la capitale du Soudan du Sud.

Choose a language to view report

Download PDF