Rechercher

Soudan du Sud: L’obligation de rendre des comptes est cruciale pour mettre fin aux graves violations des droits humains

Index Number: AFR 65/3105/2020

Malgré la formation du gouvernement d’union nationale de transition revitalisé le 22 février 2020 , de graves atteintes aux droits humains perdurent en raison de l’impunité, a déclaré Amnesty International le 23 septembre 2020 devant le Conseil des droits de l’homme des Nations unies.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
Télécharger le PDF