Rechercher

Soudan du Sud: Justice doit être rendue pour les crimes de guerre – et ne doit plus être retardée

Index Number: AFR 65/1367/2019

À la suite de la décision du président Salva Kiir et du leader de l’opposition Riek Machar de reporter de 100 jours après la date-butoir du 12 novembre la formation du gouvernement d’unité nationale de transition revitalisé, attendu de longue date, Amnesty International demande aux autorités sud-soudanaises de signer le projet de protocole d’accord avec l’Union africaine (UA) et d’adopter la législation permettant de créer le Tribunal hybride pour le Soudan du Sud (HCSS).

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
Télécharger le PDF