République démocratique du Congo (RDC): De jeunes militants risquent trois années d’emprisonnement

Après avoir été détenus plus de 160 jours au secret, Grâce Tshiunza, Mino Bopomi, Cédric Kalonji et Carbone Beni, de jeunes militants pour la démocratie, ont été déférés à la justice le 19 juin et inculpés. Ils avaient tous les quatre été arrêtés à Kinshasa, le 30 décembre 2017, alors qu’ils appelaient la population à participer à une manifestation pacifique organisée par le Comité laïc de coordination (CLC) de l’Église catholique.

Choose a language to view report

Download PDF