République démocratique du Congo: DES MILITANTS RISQUENT LA PRISON APRÈS DES MANIFESTATIONS PACIFIQUES

Jean Mulenda, Patrick Mbuya, Jean-Pierre Tshibitshabu et Éric Omari, des militants congolais en faveur de la démocratie, ont été condamnés à huit mois d’emprisonnement le 30 août. Ils ont interjeté appel de leur peine. Un cinquième militant, Timothée Mbuya, n’a pas encore été jugé. Ces cinq hommes ont été arrêtés le 31 juillet pour avoir participé à des manifestations publiques appelant à la publication du calendrier électoral. Ils sont actuellement en détention.

Choose a language to view report

Download PDF