République démocratique du Congo : Des militants en faveur des droits humains doivent être relâchés

King Mwamisyo et Elias Bizimungu sont deux militants du mouvement citoyen LUCHA en République démocratique du Congo Ils ont été arrêtés en avril et septembre 2022, respectivement, sur la base de charges forgées de toutes pièces, pour avoir exercé de manière pacifique leurs droits à la liberté d’expression et de réunion pacifique, après avoir critiqué les autorités militaires et policières dans la province du Nord-Kivu (est du pays) pour s’être abstenues de protéger les personnes se trouvant sous leur juridiction et pour leur complicité dans des violations des droits humains commises en vertu de l’« état de siège » depuis mai 2021.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
  • Spanish
Télécharger le PDF