Recherches

Sénégal. Il est temps de joindre le geste à la parole

Index Number: AFR 49/0034/2019

Amnesty International se félicite du fait que le Sénégal ait coopéré à l’EPU et accepté 229 des 257 recommandations formulées par d’autres États. Ces recommandations appellent le pays à renforcer ses institutions chargées des droits humains , à prendre des mesures pour garantir l’indépendance du pouvoir judiciaire , à mettre fin à l’impunité des responsables de violations des droits humains et à limiter la surpopulation carcérale, notamment en réduisant la durée des détentions provisoires .Toutefois, cet engagement est affaibli par le fait que le gouvernement ait rejeté la recommandation l’appelant à lever les restrictions indues qui pèsent sur les libertés fondamentales, y compris les interdictions de manifestations pacifiques et la pénalisation des discours provocateurs.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
Télécharger le PDF