• Campagnes

Nigeria: Violation du droit à l’alimentation d’enfants et de femmes déplacés

, N° d'index: AFR 44/8266/2018

Depuis le 18 avril, aucune distribution de nourriture n’a été effectuée auprès des quelque 230 femmes déplacées au Nigeria (groupe connu sous le nom de « mouvement Knifar ») et de leurs enfants dans le camp de déplacés où ils vivent. Leurs provisions sont épuisées. Amnesty International considère que, en privant ces femmes et leurs enfants de nourriture, les autorités tentent de les contraindre à retourner d’où ils viennent, où ils seraient exposés à diverses violations des droits humains.