CAMPAGNES

Nigeria: Action complémentaire: Des militants incarcérés pour avoir manifesté pacifiquement ont été libérés

Index Number: AFR 44/4340/2021

Le 18 juin, les militants Larry Emmanuel et Victor Anene Udoka, illégalement détenus au Nigeria, ont été libérés sous caution après avoir passé 72 jours en détention. Ils ont été torturés par des hommes non identifiés le 5 avril, alors qu’ils avaient manifesté pacifiquement contre la corruption et la situation préoccupante des droits humains au Nigeria et distribué des affiches perçues comme critiques à l’égard du président Muhammadu Buhari. Quelques jours plus tard, ils ont été remis à la police, puis transférés au Centre correctionnel du Nigeria, situé dans l’État de Kogi, dans le centre-nord du pays.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
  • Spanish
Télécharger le PDF