• Campagnes

Nigeria: Action complémentaire: Pas de justice pour les manifestant·e·s du mouvement #EndSARS victimes d’homicides

, N° d'index: AFR 44/3850/2021

Les autorités nigérianes n'ont pas traduit en justice les responsables présumés de la répression brutale exercée en octobre 2020 par les forces de sécurité contre des manifestant·e·s pacifiques du mouvement #EndSARS au péage de Lekki et à Alausa, à Lagos, au Nigeria, qui a fait au moins 12 morts. Les autorités nient avoir ouvert le feu sur les manifestant·e·s et ont tenté de dissimuler les violences. Les responsables présumés de ces agissements doivent être traduits en justice et les autorités doivent donner la priorité à une véritable réforme de la police.