Namibie : Craintes pour la sécurité

Amnesty International est préoccupée par la sécurité des quatre hommes, Jose Domingos Sekunda, Paulo Mendes, Herculano Jornal Satchanga et Bartolomeu Sangueve qui pourraient être expulsés en Angola par les autorités namibiennes. Or ces personnes risquent, une fois arrivées en Angola, d’être torturées ou tuées par les forces de sécurité angolaises.

Choose a language to view report

Download PDF