Madagascar: Un lanceur d’alerte risque cinq ans d’emprisonnement: Ravo Ramasomanana

Ravo Ramasomanana, ancien agent du ministère de la Santé publique, risque jusqu’à cinq ans d’emprisonnement pour atteinte à l’ordre public et à la sécurité publique, incitation à des troubles politiques et incitation à la haine, pour avoir diffusé sur les réseaux sociaux, en avril 2021, une vidéo faisant état d’actes de corruption au sein du ministère de la Santé publique. Les informations qu’il a divulguées sont d’intérêt public. La publication d’informations de cette nature est protégée par le droit à l’information et à la liberté d’expression.

Choose a language to view report

Download PDF