Rechercher

Madagascar : Les autorités ne doivent pas utiliser la lutte contre le COVID-19 comme prétexte à la répression des droits humains

Index Number: AFR 35/2819/2020

Amnesty International demande aux autorités de cesser de donner les mesures de lutte contre la pandémie de COVID-19 comme excuse pour sanctionner les médias, les figures de l’opposition ou toute personne critiquant les actions du gouvernement. Les autorités doivent garantir le respect total et effectif des droits humains de chaque citoyen, y compris les droits à la liberté d’expression, de réunion pacifique et la liberté de la presse.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
  • Malagasy
Télécharger le PDF