• Recherches

Madagascar : Sur fond de COVID-19, une journaliste se retrouve en détention préventive alors que les autorités continuent d’intimider la profession

, N° d'index: AFR 35/2117/2020

Les autorités malgaches doivent libérer immédiatement et sans condition une journaliste incarcérée après avoir été accusée d'avoir critiqué le président pour sa gestion de la riposte au COVID-19, a déclaré Amnesty International ce jour. Arphine Helisoa, directrice de publication du journal "Ny Valosoa" a été envoyée en détention préventive à la prison d'Antanimora, dans la capitale, le 4 avril. Elle est accusée de diffusion de fausses nouvelles et d'incitation à la haine envers le président Andry Rajoelina, après une publication sur la version en ligne de "Ny Valosoa", un journal proche de l'opposition.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?