Recherches

Liberia. Après la vérité, la population demande la justice

Index Number: AFR 34/001/2009

Amnesty International se félicite de la recommandation préliminaire émise par la Commission vérité et réconciliation en faveur de la création d’un tribunal pénal ayant compétence à juger «les crimes nationaux flagrants, les atteintes manifestes aux droits humains et les graves violations du droit humanitaire» commis au Liberia entre janvier 1979 et octobre 2003.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
  • Spanish
Télécharger le PDF