Rechercher

Kenya: Une expulsion forcée tue une enfant et fait 3 500 sans-abri

Index Number: AFR 32/3683/2021

Le 5 février, à 22 h 30, 3 500 habitant·e·s de Kibos, dans le comté de Kisumu, au Kenya, ont été brutalement expulsés par la Société des chemins de fer kenyans. Des policiers armés ont utilisé du gaz lacrymogène pour forcer les habitant·e·s à sortir de chez eux. Alors qu’un bulldozer démolissait les maisons, une enfant a été piégée sous les décombres et a perdu la vie. Les habitant·e·s, qui appartiennent à la communauté nubienne, affirment qu’aucun avis d’expulsion ne leur a été adressé.

Choisir une langue pour afficher le rapport

Télécharger le PDF

  • English
  • French
  • Spanish
Télécharger le PDF