Éthiopie: Exécutions sommaires, viols et pillages par les forces tigréennes dans la région Amhara

Des combattants tigréens affiliés au Front populaire de libération du Tigré (FPLT) ont délibérément tué des civils, violé en réunion et agressé sexuellement des femmes et des jeunes filles, et pillé des biens de caractère privé et public dans deux secteurs de la région Amhara, dans le nord de l’Éthiopie, a conclu Amnesty International après avoir interrogé des dizaines de victimes et de témoins.

Choose a language to view report

Download PDF