Éthiopie: 25 années marquées par des violations des droits humains

Lorsque le Front démocratique révolutionnaire populaire éthiopien (FDRPE) a pris le contrôle de la capitale Addis-Abeba le 28 mai 1991, Amnesty International a salué cette journée marquant une « rupture avec le passé » et l’occasion de faire de la protection des droits humains une priorité pour l’avenir.

Choose a language to view report

Download PDF