• Campagnes

Bénin: Action complémentaire: Un journaliste toujours détenu arbitrairement: Ignace Sossou

, N° d'index: AFR 17/2486/2020

Le 19 mai, la cour d’appel de Cotonou a ramené la peine du journaliste d’investigation Ignace Sossou à 12 mois d’emprisonnement, dont six avec sursis. Cet homme avait été condamné en première instance le 24 décembre 2019 à 18 mois d’emprisonnement et une amende après avoir été déclaré coupable de « harcèlement », pour avoir relayé sur Twitter des propos du procureur de la République du Bénin au cours d’un séminaire organisé par CFI, l’agence française de développement médias. Il devrait désormais être libéré le 24 juin. Ignace Sossou est détenu arbitrairement et doit être libéré immédiatement et sans condition.