• Recherches

BURUNDI: LA LIBERTÉ D’EXPRESSION CONTINUE D’ÊTRE RÉPRIMÉE

, N° d'index: AFR 16/6501/2017

Amnesty International se réjouit de faire un deuxième point oral devant la Commission d’enquête. Au Burundi, l’exercice du droit à la liberté d’expression était déjà menacé avant la crise qui a débuté en 2015. Cependant, les événements récents montrent qu’il n’y a désormais plus aucune place pour la critique ou l’opposition à l’égard du gouvernement et de ses opinions.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?