• Campagnes

Burundi: Action complémentaire: Des journalistes relâchés à la faveur d’une grâce présidentielle

, N° d'index: AFR 16/3898/2021

Le 22 octobre 2019, quatre journalistes burundais – Agnès Ndirubusa, Christine Kamikazi, Egide Harerimana et Térence Mpozenzi – ont été arrêtés alors qu’ils se rendaient dans la province de Bubanza pour couvrir des affrontements signalés dans la région entre les forces de sécurité et un groupe armé. Alors qu’ils avaient initialement été inculpés de « complicité d'atteinte à la sûreté intérieure de l'État », ils ont finalement été déclarés coupables de « tentative impossible d'atteinte à la sûreté intérieure de l'État », une infraction pénale de moindre gravité.