Burundi: Une défenseure des droits humains ayant disparu aurait été tuée: Marie-Claudette Kwizera

Dans un rapport rendu public le 13 septembre 2019, la Commission d’enquête des Nations unies sur le Burundi a indiqué que Marie-Claudette Kwizera, défenseure des droits humains et trésorière de la Ligue Iteka, une organisation renommée de protection des droits fondamentaux au Burundi, a été tuée quelques jours après son enlèvement, le 10 décembre 2015, par des membres du Service national de renseignement (SNR). La ministre de la Justice doit demander au parquet de diligenter dans les meilleurs délais une enquête approfondie, impartiale et efficace sur l’enlèvement et le meurtre de cette femme.

Choose a language to view report

Download PDF