Les États doivent mettre fin aux représailles visant les défenseur·e·s des droits humains qui luttent contre la corruption

Alors que le monde célèbre, ce 9 décembre 2022, la Journée internationale de lutte contre la corruption et le 24e anniversaire de l’adoption de la Déclaration des Nations unies sur les défenseurs des droits de l’homme, nous, organisations et personnes signataires, appelons tous les États membres de l’ONU à mettre un terme aux représailles visant les défenseur·e·s des droits humains qui luttent contre la corruption et à respecter, protéger, promouvoir et réaliser les droits humains de tous, y compris des personnes qui œuvrent pour la promotion et la défense des droits d’autrui, et qui combattent et dénoncent la corruption.

Choose a language to view report

Download PDF