• Recherches

Yémen: De nouveaux éléments contredisent la version de la coalition qui nie avoir utilisé des armes à sous-munitions lors d'une récente attaque

, N° d'index: MDE 31/3208/2016

Les éléments de preuve recueillis par Amnesty International semblent confirmer les informations selon lesquelles les forces de la coalition dirigée par l'Arabie saoudite ont largué des armes à sous-munitions de fabrication américaine sur la capitale yéménite, Sanaa, le 6 janvier 2016. L'attaque a tué un adolescent de 16 ans et blessé au moins six autres civils, et dispersé des sous-munitions dans au moins quatre quartiers résidentiels.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?