Yémen. La loi sur l'immunité porte un coup sévère aux victimes de violations

Par Amnesty International, , N° d'index: MDE 31/001/2012

L'adoption d'une loi mettant le président Ali Abdullah Saleh et tous ses collaborateurs à l'abri de toute poursuite est difficile à accepter par celles et ceux qui réclament justice pour les violations des droits humains commises ces dernières années, a déclaré Amnesty International lundi 23 janvier.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?