• Recherches

Tunisie. La loi antiterroriste met en péril les droits fondamentaux, il faut adopter des garanties

, N° d'index: MDE 30/2195/2015

La nouvelle loi tunisienne de lutte contre le terrorisme met en danger les droits humains et ne contient pas les garanties nécessaires contre les atteintes aux libertés fondamentales ont déclaré huit organisations non gouvernementales le 31 juillet 2015. Elle accorde aux forces de sécurité des pouvoirs de surveillance et de contrôle à la fois vastes et définis de manière vague. Elle étend de six à 15 jours la durée possible de la garde à vue pour les suspects dans les affaires de terrorisme.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?