• Campagnes

Tunisie: Craintes pour la sécurité

, N° d'index: MDE 30/027/2000

Les autorités ont interdit de facto la principale organisation tunisienne de défense des droits humains. Elles contrôlent désormais ses locaux et ont accès à tous ses dossiers sur les atteintes aux droits humains perpétrées par des agents de l'État. Les responsables de cette organisation risquent dorénavant d'être arrêtés s'ils poursuivent leurs activités en faveur des droits fondamentaux, et ceux qui ont dénoncé des violations des droits humains sont menacés de nouvelles mesures de persécution.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?