• Recherches

Tunisie. Une peine prévisible d'emprisonnement a été prononcée contre un militant des droits humains

, N° d'index: MDE 30/018/2009

Amnesty International déplore la condamnation, ce mardi 1er décembre, de Zouheir Makhlouf, militant tunisien des droits humains, reconnu coupable d'avoir posté sur Facebook une vidéo dénonçant la pollution et l'absence de services élémentaires dans la ville de Nabeul. L'organisation réclame une nouvelle fois sa remise en liberté immédiate et sans condition.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?