La Tunisie en révolte. Les violences de l'État pendant les manifestations antigouvernementales

Par AILRC-FR, , N° d'index: MDE 30/011/2011

Le 14 janvier 2011, après un mois de manifestations antigouvernementales de plus en plus massives dans toute la Tunisie, le président Zine El Abidine Ben Ali a fui secrètement le pays, mettant fin à un régime corrompu, méprisant et répressif qui avait duré 23 ans. Ce rapport décrit de multiples cas de manifestants et de passants tués ou blessés par les forces de sécurité, et contient de nombreux témoignages émouvants. Il invite le nouveau gouvernement à mener une enquête approfondie sur ces violences et à offrir un recours satisfaisant aux victimes et à leurs familles, en veillant à ce qu’elles obtiennent justice et réparation.

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?