• Campagnes

Tunisie. Libération du frère d'un prisonnier

, N° d'index: MDE 30/005/2010

Le Tunisien Walid Romdhani a été libéré le 20 janvier. Arrêté le 18 janvier, il était vraisemblablement détenu au secret au siège de la Direction de la Sûreté de l'État du ministère de l'Intérieur.

Information complémentaire sur l'AU 18/10, MDE 30/005/2010 - Tunisie 21 janvier 2010
ACTION URGENTE
LIBÉRATION DU FRÈRE D'UN PRISONNIER
Le Tunisien Walid Romdhani a été libéré le 20 janvier. Arrêté le 18 janvier, il était
vraisemblablement détenu au secret au siège de la Direction de la Sûreté de l'État du ministère
de l'Intérieur.
Walid Romdhani avait été arrêté le 18 janvier à 23 heures à son domicile, par huit agents de la Direction de la
Sûreté de l'État puis a été détenu au secret jusqu'à sa libération le 20 janvier. Aucune autre information n'est
disponible.
Son arrestation semblait être liée à la publicité qu'il a faite autour des tortures et des autres formes de mauvais
traitements subis par son frère emprisonné Ramzi Romdhani (voir l'AU 130/09, MDE 30/004/2009 et ses mises à
jour) ; il en avait notamment fait état à des avocats spécialisés dans les droits humains et à des organisations
locales et internationales de défense des droits humains.
Aucune action complémentaire n'est requise de la part des membres du réseau Actions urgentes. Un grand merci à
tous ceux qui ont envoyé des appels.
Ceci est la première mise à jour de l'AU 18/10 (MDE 30/004/2010). Pour plus d'informations : www.amnesty.org/fr/library/info/MDE30/004/2010/en
Information complémentaire sur l'AU 18/10, MDE 30/005/2010, 21 janvier 2010

Dans quelle langue voulez-vous lire le rapport ?